Le peptide natriurétique atrial (PNA) inhibe sa propre sécrétion via les récepteurs ANP(A) : effet modifié dans l’hypertension expérimentale

Trois récepteurs du peptide natriurétique auriculaire (PNA), PNA(A), PNA(B) et PNA(C), ont été identifiés dans le cœur, ce qui suggère

Continue readingLe peptide natriurétique atrial (PNA) inhibe sa propre sécrétion via les récepteurs ANP(A) : effet modifié dans l’hypertension expérimentale