DFGe à l’aide de l’équation CKD-EPI

L’équation CKD-EPI (Chronic Kidney Disease Epidemiology Collaboration) a été développée dans le but de créer une formule plus précise pour estimer le débit de filtrat glomérulaire (DFG) à partir de la créatinine sérique et d’autres paramètres cliniques facilement disponibles, surtout au moment où le DFG réel est >60 ml/min par 1.73m2.

Les chercheurs ont regroupé les données de plusieurs études pour développer et valider cette nouvelle équation. Ils ont divisé de manière aléatoire 10 études, qui comprenaient 8254 participants, en ensembles de données distincts pour le développement et la validation interne. 16 études supplémentaires, qui comprenaient 3896 participants, ont été utilisées pour la validation externe.

L’équation CKD-EPI a donné de meilleurs résultats que l’équation MDRD (Modification of Diet in Renal Disease Study), en particulier lorsque le DFG est plus élevé, avec moins de biais et une plus grande précision. En examinant les données de la NHANES (National Health and Nutrition Examination Survey), le DFG médian estimé était de 94,5 ml/min par 1,73 m2 contre 85,0 ml/min par 1.73 m2, et la prévalence de la maladie rénale chronique était de 11,5 % contre 13,1 %.

L’équation CKD-EPI, exprimée sous la forme d’une équation unique, est la suivante :

  • GFR = 141 * min(Scr/κ,1)α * max(Scr/κ, 1)-1.209 * 0,993Age * 1,018 * 1,159

Scr est la créatinine sérique (mg/dL), κ est de 0,7 pour les femmes et de 0,9 pour les hommes, α est de -0,329 pour les femmes et de -0,411 pour les hommes, min indique le minimum de Scr/κ ou 1, et max indique le maximum de Scr/κ ou 1.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *