How Patti LaBelle Moved on After Her Divorce with Ex-Husband Armstead Edwards

Patti LaBelle, la marraine de la Soul, n’a vraiment pas besoin d’introduction.

L’une des meilleures nouvelles que nous ayons entendues depuis longtemps remonte à septembre, lorsque Hallmark a révélé que Patti, 74 ans, jouerait dans l’un des films de Noël de sa gamme record, Christmas Everlasting. Le film, basé sur le roman de Marie Bostwick, The Second Sister, est centré sur une avocate de la grande ville (Tatyana Ali) qui est obligée de retourner dans sa petite ville natale après le décès de sa sœur. Grâce aux termes du testament excentrique de sa sœur, elle doit rester pendant au moins 30 jours afin d’hériter de la maison familiale, et pendant ce temps, elle est encouragée à profiter au maximum de la période des fêtes, et à réévaluer ses priorités.

Publicité – Continue Reading Below

Pour célébrer le rôle de Patti dans Christmas Everlasting, voici tout ce que vous devez savoir sur son histoire romantique dans la vraie vie.

Elle a fait sa demande en mariage à son mari depuis plus de 30 ans.

Suit, Tenue de soirée, Smoking, Mode, Création de mode, Vêtements de dessus, Amusement, Événement, Photographie, Style,

Getty Images

Avant d’être le mari de Patti, Armstead Edwards était son manager. Patti a partagé pendant la Master Class d’Oprah, comme le rapporte le Huffington Post, qu’après qu’elle et Armstead soient tombés amoureux, il lui a proposé plusieurs fois – mais elle a refusé. Puis, elle lui a posé la question. « Il m’a demandé de l’épouser trois fois, et j’ai dit non », a-t-elle révélé. « La quatrième fois, je lui ai demandé. Il a dit, ‘Laisse-moi quelques jours’. Alors il a donné quelques jours, et il a dit oui. »

Le couple s’est marié dans le Maryland en 1969, chez le juge de paix. Selon Patti, la réception était petite et décontractée, avec de la bière et du crabe à carapace molle. Quatre ans plus tard, Patti a donné naissance à leur premier fils, Zuri, et le couple a ensuite adopté deux autres enfants : Stanley Stocker-Edwards et Dodd Stocker-Edwards. (Fait amusant : Stanley est sorti une fois avec Michelle Obama !)

Patti et Armstead ont divorcé à l’amiable en 2003.

Après plus de trois décennies de mariage, Patti a déclaré qu’elle et Armstead sont arrivés à une réalisation déchirante. « Nous avons réalisé que nous ne pouvions plus vivre ensemble. Nous nous aimions de loin », a déclaré Patti sur Oprah’s Master Class. « Quand vous ressentez cela, quelqu’un doit partir ».

Elle a ajouté que les choses sont restées incroyablement amicales même si le mariage échouait. « Je ne l’ai jamais détesté. Il ne m’a jamais détesté, Nous ne pouvions tout simplement pas vivre ensemble – pas à cause de bagarres physiques ou autre. Nous ne nous sommes jamais battus, Dieu merci, en 32 ans. Nous nous entendions même quand nous ne nous entendions pas ! Mais nous avons alors réalisé que nous devions nous quitter », a-t-elle déclaré. En 2000, le couple a annoncé sa séparation, et le divorce a été finalisé en 2003 – et leur relation post-split est assez aspirante. « Nous sommes cool maintenant », a déclaré Patti. « C’est l’un de mes meilleurs amis. »

Et la séparation ne l’a pas du tout ralentie.

Répétitions du concert de la fête de l'indépendance 2014 du Capitol Fourth

Paul Morigi

Annonce – Continue Reading Below

Des rapports ont émergé en 2016 selon lesquels Patti sortait discrètement avec son batteur de 41 ans, Eric Seats, depuis plus d’un an. Eric a lui-même une longue carrière musicale, ayant notamment tourné avec Stevie Wonder, Mary J. Blige et Missy Elliott, et produit des chansons pour Destiny’s Child et Aaliyah.

Mais en dehors de sa prétendue nouvelle romance, ce qui a vraiment été animé, c’est sa carrière et sa vie de famille. Elle a écrit 5 livres de cuisine et a sa propre série sur Cooking Channel, Patti LaBelle’s Place. Mais sa véritable passion, ce sont ses petites-filles, Gia et Leyla. « Je les laisse se moquer de moi pendant les vacances, n’importe quel jour, chaque fois qu’elles viennent chez moi », a-t-elle confié à People.

Emma DibdinEmma Dibdin est une rédactrice indépendante basée à Los Angeles qui écrit sur la culture, la santé mentale et les vrais crimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *