Info grossesse

Travailler pendant la grossesse

Puis-je travailler pendant ma grossesse ?

Pour la majorité des femmes ayant une grossesse sans complication et à faible risque, il n’y a aucun problème à travailler aussi longtemps que vous le souhaitez. Il y a quelques situations qui pourraient rendre le travail dangereux pour vous et le bébé. Si vous travaillez avec certains produits chimiques, solvants, fumées ou radiations, vous devrez peut-être éviter tout contact avec certains de ces risques professionnels. Votre employeur peut avoir mis en place des politiques pour protéger les femmes enceintes. De même, si votre travail est très exigeant physiquement, il se peut que vous ne puissiez pas continuer à faire des travaux pénibles. Parlez-en à votre prestataire de soins de santé et à votre employeur si votre travail comprend :

  • se baisser ou se pencher plus de 10 fois par heure
  • monter une échelle plus de trois fois par poste de 8 heures
  • se tenir debout pendant plus de 4 heures d’affilée
  • monter des escaliers plus de trois fois par quart de travail
  • Travailler plus de 40 heures par semaine
  • Travail par quarts
  • Soulever plus de 23 kg (50 lb) après la 20e semaine de grossesse
  • Soulever plus de 11 kg (24 lb) après la 24e semaine de grossesse
  • S’accroupir, se pencher ou monter dans une échelle après la 28e semaine
  • Nécessité de soulever des objets lourds après la 30e semaine
  • Nécessité de rester immobile pendant plus de 30 minutes par heure après la 32e semaine
  • Travail avec des produits chimiques, des solvants, des fumées ou des radiations

Si mon travail n’est pas pénible, puis-je travailler jusqu’à la fin de ma grossesse ?

Une femme dont la grossesse est normale et saine peut travailler jusqu’au début du travail. Cependant, vous pouvez choisir d’arrêter de travailler quand cela vous convient. Certaines femmes choisissent de s’arrêter plusieurs semaines avant la date prévue de l’accouchement, mais d’autres seront au travail même en début de travail.

Est-ce que je serai toujours payée si j’arrête de travailler tôt ?

Au Canada, l’assurance-emploi (AE) fédérale fournit une aide financière temporaire aux Canadiens qui sont malades, enceintes ou qui prennent soin d’un nouveau-né ou d’un enfant adopté. Pour avoir droit à ces prestations de maternité, parentales ou de maladie, vous devez avoir travaillé 600 heures au cours des 52 dernières semaines. Pour obtenir des renseignements plus détaillés sur l’admissibilité et les prestations, visitez le site servicecanada.gc.ca.

Les prestations de maternité. Le programme d’assurance-emploi offre des prestations de maternité d’une durée maximale de 15 semaines à une mère pour la naissance d’un enfant. Ces prestations peuvent être perçues en tout temps au cours d’une période qui commence huit semaines avant la date prévue de votre accouchement et se termine 17 semaines après la naissance. Toutefois, si vous cessez de travailler plus tôt que huit semaines avant la date d’accouchement, vous ne recevriez pas de prestations de maternité de l’AE avant le début de la période d’admissibilité.

Les prestations parentales. En plus des 15 semaines de prestations de maternité, le programme d’AE offre des prestations parentales à l’un ou l’autre des parents pendant un maximum de 35 semaines. Ces prestations peuvent être demandées par l’un ou l’autre des parents, de façon concurrente ou consécutive, tant que le total des prestations de maternité et des prestations parentales ne dépasse pas 50 semaines pour une grossesse.

Les prestations parentales sont versées à la fin de la grossesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *