Nouvelles exigences en matière de certification médicale

Nouvelles exigences en matière de certification médicaleUn guide pour les détenteurs de permis de conduire commerciaux (CDL)

Département de la sécurité et de la sécurité intérieure du Tennessee, décembre 2011

Autocertification téléchargeable

Les FAQ suivantes vous aideront à déterminer comment répondre aux nouvelles exigences fédérales en matière de certification médicale :

Q. Que dois-je faire pour me conformer aux nouvelles exigences relatives à l’intégration de ma certification médicale dans mon dossier de conduite CDL ?
A. À partir du 30 janvier 2012, lorsque vous :

  • demandez un CDL;
  • renouvelez un CDL;
  • demandez une classe supérieure de CDL;
  • demandez une nouvelle mention sur un CDL ; -OR-
  • Transférer un CDL d’un autre État

Vous devrez auto-certifier un seul type d’exploitation commerciale sur votre formulaire de demande de permis de conduire. Sur la base de cette auto-certification, vous devrez peut-être fournir au Tennessee Department of Safety and Homeland Security (TDOSHS) un certificat médical actuel et montrer toute variance que vous pourriez avoir pour obtenir ou conserver votre CDL.

La carte médicale (certificat médical) peut être soumise :
– Par U.S. postal à:
Département de la sécurité et de la sécurité intérieure du Tennessee
Division des permis de conduire commerciaux
1148 Foster Avenue
Nashville, TN 37243
– Visitez notre centre de service à la clientèle et cliquez sur Soumettre une demande ; ou
– Par courriel à : [email protected]
Note : la soumission par courriel peut ne pas être une communication cryptée.

Q. Comment puis-je déterminer le type d’exploitation de véhicules automobiles commerciaux (VOM) que je dois autocertifier auprès du TDOSHS ?
A. Afin de se conformer aux nouvelles exigences en matière de certification médicale, il est important de savoir comment vous utilisez le VMC. Pour vous aider à décider, suivez les étapes suivantes :

Étape 1 : Utilisez-vous, ou utiliserez-vous, un CDL pour conduire un VMC dans le cadre d’un commerce interétatique ou intrastatique ?

Le commerce interétatique, c’est lorsque vous conduisez un VMC :

  • D’un État à un autre État ou à un pays étranger ;
  • Entre deux endroits à l’intérieur d’un État, mais pendant une partie du voyage, le VMC traverse un autre État ou un pays étranger ; -OU-
  • Entre deux endroits à l’intérieur d’un État, mais la cargaison fait partie d’un voyage qui a commencé ou se terminera dans un autre État ou un pays étranger.

Le commerce interétatique, c’est lorsque vous conduisez un VMC à l’intérieur d’un État et que vous ne répondez à aucune des descriptions ci-dessus pour le commerce interétatique.

Si vous opérez à la fois dans le commerce interétatique et dans le commerce interétatique, vous devez choisir le commerce interétatique.

Étape 2 : Une fois que vous avez décidé que vous opérez ou opèrerez dans le commerce interétatique ou le commerce interétatique, vous devez décider si vous opérez (ou prévoyez d’opérer) dans un statut non excepté ou excepté. Cette décision vous indiquera à laquelle des quatre types de commerce vous devez vous autocertifier.

Commerce interétatique :

Vous opérez dans le commerce interétatique excepté lorsque vous conduisez un VMC dans le commerce interétatique uniquement pour les activités exceptées suivantes :

  • En tant qu’employés du gouvernement fédéral, d’un État ou d’une collectivité locale (Dans le TN, les employés du gouvernement qui ont besoin de la mention relative aux matières dangereuses, aux passagers ou aux autobus scolaires ne sont pas considérés comme exemptés);
  • Pour transporter des cadavres humains ou des personnes malades ou blessées;
  • Les conducteurs de camions de pompiers ou de véhicules de secours pendant les urgences et autres activités connexes ;
  • Principalement dans le transport de combustible de chauffage hivernal au propane lors d’une intervention dans une situation d’urgence nécessitant une réponse immédiate, comme des dommages à un système de gaz propane après une tempête ou une inondation;
  • En réponse à une situation d’urgence de pipeline nécessitant une réponse immédiate, comme une fuite ou une rupture de pipeline ;
  • Dans le cadre d’une récolte à forfait sur une exploitation agricole ou pour transporter les machines agricoles et les fournitures utilisées dans l’opération de récolte à forfait vers et depuis une exploitation agricole ou pour transporter les récoltes à forfait vers le stockage ou le marché;
  • En tant qu’apiculteur dans le cadre du transport saisonnier des abeilles ;
  • Contrôlé et exploité par un agriculteur, mais qui n’est pas un véhicule combiné (unité motrice et unité tractée), et qui est utilisé pour transporter des produits agricoles, des machines agricoles ou des fournitures agricoles (pas de matières dangereuses placardables) à destination et en provenance d’une exploitation agricole et dans un rayon de 150 milles aériens de l’exploitation agricole;
  • Pour transporter des travailleurs migrants.

Si vous avez répondu oui à une ou plusieurs des activités ci-dessus en tant que seule opération dans laquelle vous conduisez, vous opérez dans le commerce interétatique excepté et n’avez pas besoin d’un certificat fédéral de médecin légiste.

Si vous avez répondu non à toutes les activités ci-dessus, vous opérez dans le commerce interétatique non excepté et êtes tenu de fournir un certificat de médecin légiste en cours de validité (49 CFR 391.45),communément appelé certificat médical ou carte DOT, au TDOSHS. La plupart des titulaires de CDL qui conduisent des CMV dans le commerce interétatique sont des conducteurs de commerce interétatique non excepté.

Si vous opérez à la fois dans le commerce interétatique excepté et le commerce interétatique non excepté, vous devez choisir le commerce interétatique non excepté pour être qualifié pour opérer dans les deux types de commerce interétatique.

Commerce inter-États :

Vous opérez dans le commerce inter-États excepté lorsque vous conduisez un VMC uniquement dans le cadre d’activités de commerce inter-États pour lesquelles votre État d’autorisation a déterminé qu’il n’était pas nécessaire que vous répondiez aux exigences de certification médicale de l’État.

Vous exploitez un commerce intrastate non exclu lorsque vous conduisez un VMC uniquement dans le cadre d’activités de commerce intrastate et que vous êtes tenu de satisfaire aux exigences de certification médicale de votre État d’autorisation.

Si vous exploitez à la fois un commerce intrastate exclu et un commerce intrastate non exclu, vous devez choisir le commerce intrastate non exclu.

Étape 3 : Fournir au TDOSHS votre autocertification de votre statut d’exploitation. Si vous vous autocertifiez pour le commerce inter-États non exclu le ou après le 30 janvier 2012, vous devez fournir au TDOSHS l’original ou une copie de votre certificat de médecin examinateur actuel, comme l’exige le TDOSHS.

Si votre certificat de médecin examinateur n’est valide qu’avec une vision, un diabète ou une variance d’évaluation de la performance des compétences accordée par la FMCSA, le TDOSHS peut également vous demander de fournir une copie de ce document de variance.

Q. Que se passe-t-il si je suis un titulaire de CDL existant qui n’a pas fait l’objet d’un renouvellement, d’une mise à niveau ou d’un transfert de licence entre le 30 janvier 2012 et le 30 janvier 2014 ?
A. Vous êtes responsable de suivre les trois étapes ci-dessus et de fournir au TDOSHS votre auto-certification du statut d’exploitation d’ici le 30 janvier 2014. Si nécessaire, vous devez également fournir votre certificat d’examen médical actuel et tout document de variance d’ici le 30 janvier 2014. TDOSHS vous indiquera comment vous pouvez fournir ces informations.

Q. Que se passe-t-il si je ne fournis pas au TDOSHS mon auto-certification et, si nécessaire, mon certificat de médecin légiste et tout document de variance requis d’ici le 30 janvier 2014 ?
A. Le TDOSHS vous informera que vous n’êtes plus médicalement certifié pour conduire un VMC dans le commerce interétatique non excepté. Le TDOSHS retirera alors tous vos privilèges de CDL de votre permis.

Q. Après avoir fourni au TDOSHS mon certificat médical d’examen non expiré, dois-je toujours avoir sur moi un original ou une copie de mon certificat médical d’examen ?
A. Oui. Jusqu’à la mise en œuvre complète du programme le 15 juillet 2015, vous devrez toujours porter un original ou une copie du certificat du médecin examinateur et en fournir une copie à votre employeur pour votre dossier de qualification de conducteur.

Q. Que dois-je faire avec le certificat du médecin examinateur à partir du 15 juillet 2015 ?
A. Après avoir fourni le certificat du médecin légiste au TDOSHS et à votre employeur, le certificat du médecin légiste ne sera valide que pendant les 15 premiers jours suivant sa délivrance. Votre certificat du médecin examinateur sera enregistré sur votre dossier de conduite et deviendra la version valide de votre certificat médical.

Q. Que dois-je faire lorsque mon certificat médical et/ou ma variance sont sur le point d’expirer ?
A. Vous devez passer un nouvel examen médical et obtenir un nouveau certificat médical. Vous devez ensuite fournir au TDOSHS le nouveau certificat du médecin examinateur. Vous êtes également responsable de demander à la FMCSA le renouvellement de votre variance.

Q. Que se passe-t-il si mon certificat de médecin légiste ou ma variance expire avant que je fournisse un nouveau certificat à TDOSHS ?
A. Le TDOSHS vous informera que vous n’êtes plus médicalement certifié pour conduire un VMC dans le commerce interétatique non accepté. Le TDOSHS retirera alors tous les privilèges du CDL de votre permis.

Q. Comment puis-je récupérer mes privilèges CDL ?
A. Si le certificat du médecin légiste a expiré, vous devez en obtenir un nouveau et le fournir au TDOSHS. Si la variance a expiré, vous devez la renouveler auprès de la FMCSA. Votre État peut exiger un nouvel examen et des frais supplémentaires pour récupérer vos privilèges CDL. Si le TDOSHS l’autorise, vous pouvez également changer votre autocertification pour une catégorie d’exploitation qui ne nécessite pas de certificat médical.

Q. Que dois-je faire si je reçois une lettre d’annulation du CDL de la part de TDOSHS en raison d’une carte médicale expirée ?
A. Contactez immédiatement la section MedCert du permis de conduire commercial (CDL) au 615-687-2312. Ne vous rendez pas au centre de service des permis de conduire avant d’avoir été avisé par la section MedCert.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *