Turn, Baby, Turn : Techniques pour faire descendre ce bébé qui se présente par le siège

Jolivette s’assoit sur un ballon d’accouchement et pose un sac de maïs congelé sur le haut de son ventre, pour faire descendre le bébé. Jolivette a d’abord testé la technique des légumes congelés sur son chien. Avec l’aimable autorisation de Jolivette Mecenas hide caption

toggle caption

Courtesy of Jolivette Mecenas

Jolivette est assise sur un ballon d’accouchement et a mis un sac de maïs congelé sur le haut de son ventre, pour faire descendre le bébé. Jolivette a d’abord testé la technique des légumes congelés sur son chien. Courtoisie de Jolivette Mecenas

Jolivette dit qu’elle avait prévu de continuer à écrire sur la façon dont elle et son partenaire Charlyne ont choisi leur donneur, une histoire qu’elle a commencé à raconter dans son dernier post. Mais elle reporte ce sujet pour mettre à jour les lecteurs sur la façon dont le bébé se porte ces jours-ci.

La fréquence cardiaque est bonne, les liquides amniotiques semblent bons… et il se présente par le siège ! C’était une nouvelle pour nous. Nous pensions qu’il était dans la position idéale tête en bas depuis quelques semaines maintenant, mais soit nous (y compris la sage-femme de l’hôpital) nous sommes trompés, soit il s’est à nouveau retourné. Quoi qu’il en soit, sa tête est positionnée au sommet de mon abdomen et il se présente les fesses en premier, ce qui signifie que son arrière-train se trouve au sommet de mon col de l’utérus – pas idéal pour un accouchement par voie vaginale.

En fait, nous avons quitté le cabinet médical ce jour-là avec deux nouveaux rendez-vous : le premier est avec l’un des médecins de l’hôpital pour une version externe (plus d’informations à ce sujet ci-dessous) ; le second est pour une éventuelle césarienne à ma 39e semaine (bientôt !).

Vous vous souvenez de mon billet sur notre plan de naissance HypnoBirthing, et de l’accouchement naturel détendu sur le thème de l’arc-en-ciel ? Eh bien, j’ai également écrit sur le fait d’être flexible, et il semble maintenant que nous devions nous préparer à la possibilité d’un accouchement chirurgical, sans les arcs-en-ciel.

Je suis rentrée de la visite médicale un peu abattue. Ce n’est pas que j’ai le cœur à un accouchement naturel, mais une césarienne ne semble pas si amusante que ça. J’aimerais vraiment accélérer tout le processus d’accouchement et arriver à cette scène heureuse où mon bébé est sur mon sein et où Charlyne et moi le regardons en souriant. Bien sûr, je me dis que de toute façon, ça n’a pas d’importance, du moment qu’il est en bonne santé à la fin. Mais c’est important, car c’est un facteur de cette expérience que je ne peux pas contrôler et que je dois accepter. Bébé va décider lui-même si et quand il va se diriger vers le bas dans la bonne position. Nous pouvons toutefois l’aider à l’amadouer.

A propos de Jolivette

Jolivette Mecenas, 38 ans, vit avec son compagnon, Charlyne, à Los Angeles. Les deux ont accueilli leur premier enfant, Maximilian Dominic Mecenas-Sarmiento, le 17 août dernier.

  • Bio complète de Jolivette
  • Plus de Jolivette

Selon plusieurs livres de grossesse, la plupart des bébés s’installent en position tête en bas pour leur descente dans le canal de naissance vers 36 semaines. Notre petit bonhomme fait partie des quelque 4 % de bébés obstinés qui restent la tête en haut, malgré la gravité qui tire sur sa grosse tête de bébé. Après la 37e semaine, la possibilité que les bébés se tournent d’eux-mêmes diminue, mais il existe quelques techniques à essayer. J’ai trouvé le site éducatif SpinningBabies.com, une source utile d’informations sur le positionnement du fœtus.

Au moment où j’écris ces lignes, je suis assise sur un ballon d’accouchement (un de ces gros ballons gonflables autrement appelés ballon d’exercice), l’ordinateur reposant devant moi sur le canapé. S’asseoir sur le ballon d’accouchement est idéal pour le travail, mais cela favorise également une bonne posture pendant la grossesse. Et une bonne posture permet au bébé de se positionner plus facilement, tête en bas (face à votre colonne vertébrale), ce qui est idéal pour faciliter l’accouchement.

La sage-femme de l’hôpital a également suggéré de placer un sac de légumes congelés sur la tête du bébé, une astuce suggérée par divers sites en ligne également. L’idée est que le bébé sera mal à l’aise avec des légumes glacés sur sa tête, et qu’il s’éloignera de la sensation, en espérant qu’il se déplace à 180 degrés dans la position dans laquelle il doit être. J’ai testé cela en plaçant un sac de maïs congelé sur la tête de mon chien, et bien sûr, il l’a détesté et s’est éloigné immédiatement. Un test suffisant.

Combinant les deux techniques, je me suis assise sur le ballon d’accouchement avec la colonne vertébrale droite, le ventre sorti, les jambes larges avec les pieds fermement plantés, et le bassin ouvert. Un sac de maïs congelé reposait sur le point dur où je pouvais sentir la tête du bébé. Comme le chien, le bébé a commencé à bouger immédiatement. Je ne peux pas dire qu’il s’est retourné comme je le voulais, mais quand j’ai touché le même endroit sur mon abdomen 10 minutes plus tard, il était doux comme si la tête du bébé avait migré ailleurs, au moins un peu.

Charlyne, la compagne de Jolivette, tient son téléphone sur la partie inférieure du ventre de Jolivette. Elles espèrent que des musiques comme « No Woman, No Cry » de Bob Marley et « Rocket Man » d’Elton John attireront le bébé vers le bas. Courtoisie de Jolivette Mecenas hide caption

toggle caption

Courtesy of Jolivette Mecenas

Charlyne, la partenaire de Jolivette, tient son téléphone sur la partie inférieure du ventre de Jolivette. Elles espèrent que des musiques comme « No Woman, No Cry » de Bob Marley et « Rocket Man » d’Elton John attireront le bébé vers le bas.

Courtoisie de Jolivette Mecenas

Plus tard dans la soirée, nous avons essayé la technique suivante « tourne, bébé, tourne », ce que j’appelle le « joueur de flûte » – utiliser la musique pour l’attirer vers le bas. Charlyne a téléchargé sur iTunes de la musique adaptée aux bébés : des versions berceuses de « No Woman, No Cry » de Bob Marley et de « Rocket Man » d’Elton John. Alors que j’étais assise sur le ballon d’accouchement, elle a placé son iPhone au bas de mon ventre, près de mon bassin, et a joué ce qui ressemble à de la musique pour bébés. Le bébé semblait répondre aussi bien à Elton John qu’à Bob Marley, se tortillant doucement. Encore une fois, je ne sais pas s’il a bougé dans la bonne direction, mais nous allons continuer à essayer.

Nous envisageons également l’hypnothérapie, puisque notre professeur d’HypnoNaissance est hypnothérapeute. Je ne sais pas trop comment cela fonctionne, mais je crois que l’hypnothérapeute aide la maman à détendre les muscles utérins, et à visualiser le bébé se tournant la tête en bas. Si l’hypnothérapie fonctionne, amen ! Parce que cela signifie que je peux éviter la version externe – ou version tout court – que je dois subir la semaine prochaine.

Une version, c’est quand un médecin expérimenté place ses mains sur votre ventre, une main près de la tête du bébé, l’autre près des fesses du bébé, et fait rouler le bébé en position tête en bas. La maman reçoit des médicaments pour détendre son utérus, et le cœur du bébé est surveillé. Ce n’est pas toujours une réussite, et il peut y avoir des risques pour le bébé et des douleurs pour la mère, ce qui m’a fait hésiter. Mais la sage-femme m’a encouragée à essayer parce que, en cas de succès, cela signifiait que je pouvais avoir un accouchement normal, ce qui, selon elle, était plus idéal qu’un accouchement chirurgical, et je suis d’accord. De plus, elle m’a assuré que le médecin prévu pour effectuer la version est de premier ordre, ce qui m’a rendu plus confiante dans l’ensemble.

Alors, passons en revue (soyez indulgent envers le professeur en moi pour un moment, s’il vous plaît) :

  • S’asseoir sur des ballons d’accouchement pour avoir une bonne posture, placer des légumes congelés sur votre abdomen et attirer le bébé vers votre bassin avec de la musique sont toutes des techniques sûres et valables pour retourner un bébé en siège que vous pouvez essayer à la maison.
  • L’hypnothérapie est une option non médicale pour détendre et retourner votre bébé par la visualisation, aidée par un hypnothérapeute agréé.
  • Une version est la procédure médicale réalisée par un médecin, qui surveille l’état du bébé tout au long. Important : ne laissez personne d’autre qu’un médecin tenter de déplacer manuellement votre bébé !

Nous restons positifs, et nous verrons ce qui fonctionne ! En attendant, je vais commencer la partie 2 de l’histoire du donneur, promis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *